De la destinée de la pastèque, de l’orange, du rosbif et du poulet en scooter

Assureurs Prévention et l’association Prévention routière lancent la campagne ScootXperience afin d’alerter les adoléscents sur l’importance du port des équipements de sécurité pour les 2 roues. Même s’il fait chaud! Ne pas prendre les bonnes mesures pour se protéger en scoot, c’est mal. Voilà pourquoi.

Merci aux cobays.
Le ton léger et humoristique permet de passer à coté du trash sanguinolent choque qu’on nous a servi à toutes les sauces et dont la violence, comme culturebuzz, me laisse dubitatif. Il y a 3 jours donc sortait ce spot “insoutenable” de la sécurité routière.

Le moteur à pression Coca-Mentos

Souvenez vous. En 2006, deux scientifiques de EepyBird révolutionnaient la recette de Coca Cola en y ajoutant un mentos.

Le résultat était explosif. Mais surtout viral (plus de 11 millions de vues).

Voici leur dernière création: la Rocket Car.
Mesdames, Mesdemoiselles, Messieurs, le premier véhicule carburant au Coca et au Mentos!

La campagne aux trillions de Dollars

Une campagne orchestrée l’année dernière par TBWA\Hunt\Lascaris pour le journal The Zimbawean… Elle aura entre temps gagné quelques lions d’or 2009.

Zimbabwé. Fin 2008.
Suite à l’usurpation du pouvoir par Robert Mugabe, le Zimbabwe connait une inflation de 132 milliards pour-cent. Le moins que l’on puisse dire, c’est que c’est un record du monde.

L’argent ne vaut donc plus rien, au sens littéral du terme. La population est plongée dans la pauvreté et la précarité. Bien entendu, Mugabe règne en tyran: il menace et s’attaque aux journalistes qui voudraient s’exprimer sur la situation désastreuse de leur pays. Aussi, afin d’être sûr de ne pas trop avoir à s’inquiéter, il rend inaccessibles les journaux en haussant leur prix de 70%.

The Zimbawean décide alors de réagir. Le but était de sensibiliser le monde à la situation des Zimbabweens. Le message a été lancé en Afrique du Sud via un support original: les Dollars Zimbawéens. Explications:

Remarque:
On reconnait une bonne idée lorsqu’elle est reprise. En l’occurrence, bien que pour une “cause moindre”, la génialité de celle-ci n’aura laissé indifférente ni Wolkswagen ni Vodafone .

On est tous des gosses avec Mc Do!

C’est une belle opération de Mac Donald’s qui nous vient du pays des kangourous! DDB Sydney a voulu réveiller l’enfant qui sommeillait en chacun des habitants de la capitale australienne. Comment? En construisant un playland pour adultes. Le résultat est excellent surtout lorsqu’on sait que plus de 300 personnes par jour s’y sont essayées mars dernier! Trop cool!

Via: barbarabarbara + JeDblogk

Le spot en bouteille

Les jeunes dénigrent de plus en plus la télé et bien entendu, ca commence à poser un sérieux problème aux annonceurs qui n’arrivent plus à leur transmettre un message. De plus en plus aussi, la publicité est vue comme intrusive. Que faire? En Amérique du Sud, Coca cola s’est penché sur le problème et en a sorti une solution bien sympa.

Cool non? Seulement, je me demandais: les consommateurs savaient-ils vraiment ce que leur réservait le QR code? Ne s’imaginaient-ils pas plutôt un jeu à la manière d’adidas ou un truc un peu plus funky qu’une pub? Coca n’a t-il pas risqué de les décevoir?

Via: Nicolas Bordas

Oh la vache! Cadbury!

Après le gorille qui jouait de la batterie comme Phil collins, voici la vache qui danse comme Fred Aster. La video a été postée il y a 48 heures… Gros buzz en perspective.

Pour les cinéphiles et curieux, voici l’extrès du film dont s’est inspiré Cadbury pour faire danser sa vache. Un grand classique, y compris pour la musique.

via: Minutebuzz

Le choix hongrois

Le moi dernier se sont déroulées les élections nationales en Hongrie. Afin de lutter contre un abstentionnisme croissant et intéresser le public à ces élections, l’agence DDB Budapest a élaboré une campagne au message simple et percutant: « If you don’t vote, others will decide instead of you ».

Une Campagne multi canal qui aura mis à contribution les médias classiques que sont la Télé et la radio, sans pour autant bouder les moyens alternatifs. Les hongrois ont donc eut droit à un sympathique PR stunt mais aussi à une action remarquée lors du Titanic Festival, ou on a fait croire à l’audience que le film qu’ils sont venus voir a été déprogrammé pour un autre. Tout ca pour dire: « N’est-il pas agréable d’avoir le choix? »

Une campagne et un concept assez cool mais qui n’est pas sans me rappeler cette pub française qui date de 2001.

Via: Paperblog

Follow

Get every new post delivered to your Inbox.